jueves, 24 de julio de 2008

Hypocrites!, par Luis Portillo Pasqual del Riquelme

Hypocrites!

Luis Portillo

Tous ceux qui, durant si longtemps, passèrent sous silence les raisons légitimes du Peuple sahraoui et son profond cri d’angoisse et de douleur.

Tous ceux qui passèrent sous silence de façon systématique les atrocités de la hiérarchie civile, militaire et religieuse du Makhzen marocain contre le Peuple sahraoui.

Tous ceux qui dévièrent et étouffèrent la clameur du Peuple espagnol qui incitait à la rébellion à l’appui de ses frères sahraouis.

Tous ceux qui entamèrent de sombres alliances avec un régime corrompu, criminel, colonial-impérialiste et génocide.

Tous ceux qui inclurent le Sahara Occidental et sa population autochtone dans le « paquet » de la pensée unique et néocon franco-américaine.

Tous ceux qui prétendirent « sceller le conflit du Sahara » pour pouvoir s’adonner complètement à d’autres affaires plus rentables.

Tous ceux qui conseillèrent et financèrent la construction et l’armement du plus grand mur militaire de notre ère et l’énorme minage du territoire sahraoui.

Tous ceux qui établirent des accords avec le fat et irrédentiste Gouvernement marocain pour spolier les richesses naturelles du Sahara Occidental.

Tous ceux qui programmèrent froidement, depuis de sinistres bureaux et cabinets, l’ignominieuse Marche Verte et les infâmes, illégaux, immoraux et d’un point de vue politique suicides Accords Tripartites de Madrid en 1975.

Tous ceux qui, lorsque cela les intéressait, donnèrent raison au Peuple sahraoui, l’encouragèrent dans sa lutte contre l’envahisseur et lui assurèrent que « leur Parti » serait à leurs côtés jusqu’à la victoire finale et après l’oublièrent et l’abandonnèrent entre les serres d’un régime criminel et de ses alliés « africom ».

Tous ceux qui gérèrent « l’idéale » Transition espagnole à la démocratie et oublièrent la mémoire historique, qui renoncèrent à l’annulation des Accords tripartites de l’outrageant régime franquiste et à reconnaître la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) comme étant un État de droit, indépendant, souverain et libre de bourreau, de spoliateurs et de criminels.

Tous ceux qui passèrent sous silence le massacre génocide du Peuple sahraoui, mitraillant dans leur fuite et bombardant avec du napalm, du phosphore blanc et des bombes de fragmentation, depuis des avions américains fabriqués dans des États « démocratiques ».

Tous ceux qui décorent de médailles les présumés criminels et vendent et offrent des armes au régime alaouite, traîtreusement, en violentant la légalité et la volonté étouffée de l’immense majorité du Peuple espagnol.

Tous ceux qui oublièrent si vite que le mouvement solidaire avec le Peuple sahraoui est « ce qu’il y a de meilleur et de plus noble » dans la société espagnole, d’après les mots du leader du PSOE et ancien Président du Gouvernement espagnol, Monsieur Felipe González répétés tant de fois.

Tous ceux qui évitent leurs responsabilités historiques, morales, légales et politiques, qui n’exigent pas le respect et l’application formelle de la légalité internationale et prétendent donner des leçons de « morale dans la Hamada. »

Tous ceux qui, malgré toutes les tentatives d’escamoter la réalité des faits et la vérité historique, reconnaissent maintenant que la Loi et la Justice se trouvent aux côtés du Peuple Sahraoui, mais qui se plient encore et encore face à ce qu’ils appellent la « réalité politique » (consentie et encouragée), à savoir l’empire de la force, l’invasion et l’occupation militaire du Sahara Occidental, l’occupation illégale par des centaines de milliers de colons étrangers, la féroce et systématique répression quotidienne contre la population civile sahraouie.

Tous ceux qui ont essayé de tromper et de diviser – par le biais de sophismes, de silence et de mensonges – le mouvement de solidarité avec le Peuple Sahraoui.

Tous ceux qui n’ont jamais su comment coudre un bouton dans le désert, qu’ils connaissent juste grâce aux films vus assis dans de confortables fauteuils de bureaucrates métropolitains et n’ont jamais souffert – ou l’ont oublié – de la faim, de la soif de Justice.

Tous ceux qui ont généreusement mis leurs moyens de désinformation au service des porte-parole mokhaznis (mercenaires) et de leurs alliés impériaux, refusant de laisser la parole aux défenseurs de la Justice et de la Légalité internationale.

Tous ceux qui obligèrent James Baker à démissionner, cachèrent et passèrent sous silence les plaintes et les témoignages des experts en la matière, comme ceux de l’ambassadeur américain Frank Ruddy et tant d’autres.

Tous ces hauts fonctionnaires placés à la tête de la MINURSO ayant l’exprès mission d’empêcher la naissance d’un État légitime, libre et indépendant au Sud de la frontière marocaine et qui accomplirent « volontiers » cette mission.

Tous ceux à qui, la vie d’une enfant ou d’un enfant sahraoui n’intéressa jamais, ni celles des femmes, des personnes âgées, ni rien du tout, sauf leurs intérêts, leur bien-être, leur sécurité et leurs bénéfices, et qui, aujourd’hui, hypocritement, crient leur indignation face aux souffrances des enfants sahraouis de la Hamada, le plus dur et le plus inhospitalier des déserts.

Tous ceux qui, manquant « d’arguments » authentiques et croyables, utilisent maintenant les enfants sahraouis comme un « nouvel argument » pour essayer de faire fléchir le Peuple sahraoui et le faire renoncer à ses légitimes, inaliénables droits reconnus depuis 1960 par l’ONU, la OUA/UA et la Communauté Internationale, sans même mentionner les coupables, les responsables de la tragédie soufferte exclusivement par un Peuple agressé et massacré, une tragédie qu’on se plait à déguiser sous l’euphémisme de statu quo.

Tous ceux qui n’ont pas apporté de l’aide pour créer une seule école ou collège, ou envoyer un seul professeur de langue espagnole (ou de quelqu’autre matière) pour préserver la langue de Cervantès dans les tourmentés campements de réfugiés sahraouis, unique peuple arabe qui maintient l’espagnol comme langue officielle de l’État.

Tous ceux qui crient au scandale – c’est ce qu’ils veulent nous faire croire – face à l’énorme souffrance de ce Peuple si généreux, hospitalier et reconnaissant et qui a démontré jusqu’à la satiété avoir de la patience et le désir d’obtenir la paix.

Tous ceux qui n’ont jamais donné un seul euro pour alimenter le Peuple sahraoui si affaibli (la faim étant devenue une arme militaire et politique) et qui n’ont jamais collé un autocollant, ni distribué un manifeste de dénonce de ce statu quo ou de soutien à la Cause sahraouie et qui prêtent leur voix si généreusement aux désirs du Makhzen.

Tous ceux qui gardèrent ou firent garder silence, un silence béni face aux abus et à la violation continue des Droits de l’Homme par les autorités marocaines, dans les Territoires Occupés du Sahara Occidental.

Tous ceux qui refusent d’octroyer un visa aux dirigeants sahraouis dans le but de les empêcher d’assister à la Conférence Internationale des Juristes pour le Sahara à Las Palmas de Gran Canaria, pour ne pas déplaire au régime alaouite ou simplement en « suivant des ordres » d’un supérieur.

Tous ceux qui entassent dans le tiroir d’une Rédaction ou jettent directement à la corbeille, les incontournables lettres et écrits des lecteurs ou citoyens indignés face à la situation, le silence ou le louvoiement des affaires qui intéressent vraiment l’opinion publique et qui n’ont pas le courage de rechercher la vérité et de la proclamer, tel quel, aux quatre vents.

Tous ceux qui, pour s’éviter des problèmes, ont choisi de se soumettre au diktat du Makhzen, du Gouvernement ultra et néocon de l’Empire et de leurs raffinés et élitistes alliés français.

Tous ceux qui profitèrent ou acceptèrent sans réplique, un ensemble d’artifices de l’envahisseur-génocide-occupant illégal pour empêcher la décolonisation de la dernière colonie en Afrique, utilisant le Peuple sahraoui comme une monnaie d’échange et qui ont voulu faire de bonnes affaires à leurs dépens et dans leur dos.

Tous ceux qui veulent faire croire que la situation des plus petits chassés de leur terre les affligent, et qui n’ont pas ouvert leur bouche depuis-trente-trois ans pour dénoncer les atrocités commises par les responsables marocains.

Tous ceux qui prétendent tromper l’opinion publique disant ou insinuant que le Front POLISARIO est le responsable de cette désastreuse situation, alors que, pendant trente ans, c’est précisément le Front qui protégea son Peuple, dénonça la situation à la communauté internationale construisant de la sorte un État dans l’exil, une société libre et démocratique et chercha infatigablement une solution légitime, digne et durable conformément aux principes les plus élémentaires de la légalité internationale.

Tous ceux qui trompent le Peuple marocain et détournent l’attention de ses réels intérêts, de la cause et de l’origine de ses véritables problèmes, l’enflammant et lui faisant croire que le Sahara lui appartient, à l’encontre de toutes les résolutions et de tous les rapports des instances internationales.

Tous ceux qui veulent nous faire croire que le Front POLISARIO – mouvement de libération nationale – doit aussi, en plus même, « démocratiser » le difficilement qualifiable régime politique marocain – contrevenant ainsi – comme le fait depuis toujours la CIA & CO– le principe internationalement reconnu de non ingérence dans les affaires internes d’autres pays en évitant de parler sur la façon dont le régime alaouite traite ceux qui osent clamer la justice et la liberté pour leur Peuple, que ce soit le peuple sahraoui ou marocain. Cette responsabilité, qui devrait peut-être incomber aux instances internationales et aux grandes puissances, est laissée en cadeau au Front POLISARIO !

Tous ceux qui évitent de proposer une solution semblable à celle appliquée lors de la décolonisation du Timor Oriental, l’ancienne colonie portugaise envahie par l’Indonésie et qui est aujourd’hui une nation libre, indépendante et souveraine grâce à la si douloureuse lutte du Peuple timorais et à la correction des “erreurs” du passé de la métropole, le Portugal. Il est absolument incompréhensible que les dirigeants portugais refusent aujourd’hui de traiter de la même manière le Sahara Occidental, cependant cela est également « compréhensible » si l’on tient en compte la photo des Açores.

Tous ceux qui appliquent le chapitre VII de la Charte des nations Unies au cas du Koweït ou à celui des bateaux pirates dans l’Océan Indien et refusent d’appliquer ces mêmes dispositions légales internationales aux pirates du Makhzen, pour exiger et obliger le Maroc, premièrement, à battre en retraite de la colonie envahie, occupée illégalement et illégitimement, sous le joug du sang et du feu, et, deuxièmement, à accepter immédiatement la célébration du référendum d’autodétermination mandaté par l’ONU (« MINURSO »), avec toutes les options ouvertes et toutes les garanties légales et démocratiques.

Tous ceux qui imposent l’indépendance du Kosovo, ne respectant pas la légalité internationale et refusent à un Peuple la moindre possibilité d’y accéder et ce, malgré le fait d’avoir tous les droits légaux de la part de la communauté internationale.

Tous ces hommes des cavernes, ignorants et réactionnaires appartenant à l’Espagne profonde, qui encore aujourd’hui, en plein XXIème siècle, osent culpabiliser le propre Peuple sahraoui de sa tragique situation « pour avoir voulu prendre leur indépendance des Espagnols », laissant de côté l’histoire de tant de processus de décolonisation (un million de morts dans le cas de l’Algérie) et la typique « réaction réactionnaire » (contre l’Histoire) des métropoles, et croyant, encore aujourd’hui, que les peuples colonisés doivent leur vie à la métropole.

Tous ceux qui, au lieu de faire un bon usage des instruments légaux adoptés par l’Humanité (comme le Chapitre VII de la Charte de l’ONU) pour la résolution pacifique et effective de « conflits » comme ceux du Sahara Occidental (cela s’est avéré si évident que les juristes lui ont attribué le nom de res ipsa loquitur, la chose parle d'elle-même), ceux qui prétendent nous berner en faisant asseoir à la même table de « négociation » deux parties dans une situation d’inégalité : l’une d’entre elle coupable, de toute évidence, (res ipsa loquitur), toute-puissante, armée jusqu’aux dents et se retrouvant devant l’occupation déjà accomplie et financée, l’autre se trouvant sans aucune défense ayant pour seules armes les forces de la raison, la légalité internationale, l’expérience historique de toutes les décolonisation et l’immense soutien de la société civile et du mouvement international de solidarité avec la Cause du Peuple Sahraoui.

L’insignifiant citoyen du monde que je suis, exclusivement en son nom propre et sous son exclusive responsabilité, accuse tous ceux qui n’ont rien fait, ceux qui ont agit à l’encontre de ce Peuple et les appelle tout simplement : hypocrites.

Luis Portillo Pasqual del Riquelme est docteur en Sciences Économiques, fonctionnaire de l’État et ancien professeur de la matière Structure Économique Internationale à l’Université Autonome de Madrid. Auteur du travail Sahara occidental: Les raisons légitimes du Peuple sahraoui , dont la version espagnole a été traduit en français, en anglais et en italien.

HYPOCRITES! Publié en:

*
http://sahararesiste.blogspot.com/2008/06/hipcritas-por-luis-portillo-pasqual-del.html
*
http://sahararesiste.blogspot.com/2008/07/hypocrites-written-by-luis-portillo.html
*
http://www.mauritanie-web.com/actualite.php?id=4950
*
http://chamosaurio.com/2008/07/04/%c2%a1-hipocritas-%c2%a1/#more-4554
*
http://canarias24horas.com/index.php/2008062851269/firmas/hipocritas.html
*
http://www.larepublica.es/spip.php?article11544
*
http://freesahara.org/%C2%A1hip%C3%B3critas_por_luis_portillo_pasqual_del_riquelme
*
http://www.uruguayinforme.com/news/04072008/04072008_luis_portillo.php
*
http://www.umdraiga.com/varios/otravezelpais.htm
*
http://www.archipielagonoticias.com/content/view/10787/35/
*
http://www.diariodelanzarote.com/opinion/2008/07/07072008-luis_portillo.htm
*
http://espacioseuropeos.com/?p=884
*
http://lincecomercio.com/saharalibre/index.php?option=com_content&task=view&id=123&Itemid=37
*
http://www.fuertedigital.com/content/view/6932/39/
*
http://www.cantabriaporelsahara.com/noticias/articulos/050720081229.pdfhttp://www.kaosenlared.net/noticia/hipocritas
*
http://www.loquesomos.org/lacalle/tuopinion/Sahara30anosbastan.htm
*
http://www.newropeans-magazine.org/content/view/8346/328/
*
http://www.ovimagazine.com/art/3226?PHPSESSID=2dee96e10b67eb2b5403d2504669bef2
*
http://www.ovimagazine.com/auth/Luis%20Portillo,%20Ph.%20D.?PHPSESSID=d151cf0ccffc132330443f3000932544
*
http://www.saharaindependiente.org/analisis/w/analisis/hipocritas.htm
*
http://www.rebelion.org/mostrar.php?tipo=5&id=Luis%20Portillo&inicio=0
*
http://www.rebelion.org/noticia.php?id=69718
*
http://www.saharalibre.es/modules.php?name=News&file=article&sid=2260
*
http://www.saharalibre.es/modules.php?name=News&file=print&sid=2260
*HYPOCRITES! In defense of the Sahrawi people
http://palestinethinktank.com/2008/07/16/hypocrites-in-defense-of-the-sahrawi-people/

NO OLVIDES DEJAR TU FIRMA Y REENVÍALO A TUS CONTACTOS: